Accueil > Asso > Qu’est ce que la fête de l’andouille ? Rétrospective de la soirée.

Qu’est ce que la fête de l’andouille ? Rétrospective de la soirée.

lundi 9 mars 2015, par sandrine.

Pour financer les sorties des classes bilingues, l’association des parents d’élèves de la filière DIV YEZH LANN AR STER (petite section de maternelle à la terminale) mise tout sur une soirée pour remplir les caisses mais ceci ne peut se faire qu’en partenariat avec les enseignants et les familles.

Petite rétrospective de cette journée avec notre album photos :

En plus du site internet, les papiers distribués aux enfants dans les classes et les affiches déposées dans les commerces, les entrées Est et Ouest de la ville ont été balisées, d’un côté une version artisanale maison digne des meilleurs plasticiens, d’un autre, une banderole au couleur de l’association et de la municipalité, merci à ses agents et au responsable du service.

Samedi 07 mars 10:15

Devant la salle de Saint Niau, le président fin prêt et son équipe du matin aussi.


Voici l’outil de travail, à nous de le transformer en salle de spectacle.

Voilà c’est fait

Les enfants ont chanté pour faire danser, pari réussi, dur dur d’approcher !!!!


L’équipe, et nous on mange quand ?


Voici celles qui s’occupent des tout-petits, une pensée pour Johanne qui n’a pu être là.

Quelques unes des petits qui grandissent et des grands qui vont bientôt nous quitter.

Un petit coup de flip !!!!

Avant minuit

Après minuit, 08 mars une belle illustration de la journée de la femme, allez 364 jours supplémentaires et ça ira...

Au moins les plus jeunes connaissent la parité, je connais même un petit gars qui se cache derrière le poteau. Il n’y a pas d’âge pour aider.

Un grand merci à Isabelle et tous les musiciens qui ont géré la partie animation !!!

Vous pouvez retrouver tout le travail effectué en amont par l’équipe enseignante et les musiciens dans la rubrique "Écoles Primaires", l’article "Chanter pour faire danser" mis à jour le 08 mars. Ou cliquez ICI !

La presse en parle encore : cliquez ici

Voir en ligne : La presse en parle

Documents joints